Amandine Hesse
Cofondatrice, Présidente
Après des études d'économie et de finance, elle se tourne vers l'audit puis le conseil. Elle est convaincue des bienfaits d'une consommation locale, de l'existence d'un prix juste pour fabricants et consommateurs ainsi que du pouvoir qu’ont les décisions d'achats. Elle a fait du Made in France la synthèse de ses combats.

Vincent Berionni
Cofondateur, Secrétaire Général
Physicien de formation, il a créé et développé PréFRance.fr, le moteur de recherche du made in France, en 2014, dans le but de mettre l'achat made in France à portée de clic. A l'occasion du MIF Expo 2014, il participe activement à la création de la FIMIF, dont il est secrétaire général. Il est également responsable du site Internet.

Fabienne Delahaye
Cofondatrice, Chargée MIF Expo
Fondatrice du Salon MIF Expo, le Salon des Produits et Innovations made in France qui est devenu, en à peine 5 ans, le rendez-vous annuel de référence des producteurs et des consommateurs qui souhaitent acheter des produits fabriqués en France. Elle est aussi une consommatrice et une citoyenne engagée.

Maxime Balsat
Cofondateur, Trésorier
Après un Master en Affaires Publiques à Sciences-Po Paris, il est passé par le pôle Expertise et Attractivité de Business France. Il observe chaque jour le dynamisme des fabricants français et a souhaité s’engager pour les soutenir. La FIMIF est l’occasion de montrer à un public varié que le fabriqué en France n’est pas nécessairement plus coûteux et qu’il sait surtout être innovant.

Jacky Semelet
Resp. Adhésions
Il est tombé tout petit dans le "Made in France" et a toujours été convaincu de l'intérêt de consommer français. Selon lui, notre rôle est de convaincre les différents acteurs de l'économie : les fabricants ont tout intérêt à faire preuve de transparence ; la grande distribution de civisme et les consommateurs à privilégier l'achat local pour préserver leur protection sociale.
Cecile Honore
Chargée d'études, Resp. "Paniers de la FIMIF"
Cécile s’intéresse à la question du Made In France pour plusieurs raisons : préserver les savoir-faire artisanaux et industriels et se faisant préserver voire développer l’emploi local; garantir une production industrielle qui réponde à des standards élevés sur les plans social et environnemental; limiter l’empreinte carbone denotre consommation... Cécile a rejoint la FIMIF en mai 2016, convaincue qu’agir « par le bas » est nécessaire et utile.

Jean-Paul Lautrou
Chargé d'études, Resp. "Paniers de la FIMIF"
Jean-Paul a eu un déclic il y a cinq ans en se rendant compte qu'une très grande majorité des produits textiles vendus en France provenaient d'endroits du monde où le social et la protection de l'environnement sont absents. La défense du Made in France permet également de sauvegarder nos savoir-faire et de lutter contre la désertification de certaines régions françaises tout en préservant notre modèle social.

Oriane Cosker
Community Management
Oriane est diplômée d’un master en management international des arts de la France, spécialisé dans la valorisation du patrimoine matériel et immatériel français. Convaincue que produire en France est un moyen de conserver un savoir-faire artisanal et industriel, elle a rejoint la FIMIF en 2017.

Eric Florin
Chargé d'études
Cadre d'une grande entreprise du secteur des télécoms de l'audiovisuel et de l’aménagement du territoire au numérique. Son travail le mène depuis 10 ans à constater les dégâts causés par les délocalisations et la désindustrialisation de nos régions. Il a rejoint la FIMIF lors du salon MIF Expo 2015.

Stéphane Carpentier
Chargé d'études
Cadre dans un groupe de protection sociale. Il est convaincu de l’absolu nécessité de la transparence sur l’origine et les conditions de fabrication des produits, mais aussi de l’impact du fait en France sur l'écologie, l’économie, le social et le sociétal. Il a rejoint la FIMIF après le salon Made In France de 2015.

Dunni Beaudoin
Resp. Ateliers du Made in France
Dunni est issue du milieu de la mode, avec un MBA en Business Development et une spécialisation en gestion d’innovation. Elle est l'organisatrice des Ateliers de Made in France de la FIMIF. Consomm’actrice convaincue, elle a l’amour de la créativité intelligente, humaine, durable, rentable et transparente.
Charlotte Romo
Chargée d'études
Issue du milieu de la mode et spécialisée dans l'organisation d'événements, Charlotte travaille pour une marque authentique Française avec un savoir-faire unique ; elle est également ambassadrice du Club RSE de son entreprise. Il s'agit de valeurs auxquelles Charlotte adhère et qui lui sont chères car l'achat Made in France est un acte citoyen.

Hélène Verhelle
Chargée d'études
Designer mode et textile : l'éthique, le partage, l'innovation et la durabilité sont des termes qui lui sont chers. Ayant travaillé dans différentes entreprises de mode, elle a constaté les problèmes de la fast fashion et le besoin de préserver et d'innover les savoir-faire du territoire français. Convaincue que les consommateurs peuvent faire changer les habitudes des entreprises, elle a rejoint la FIMIF fin 2017.
Charles Burke
Resp. Ambassade FIMIF de Bordeaux
Charles a eu une prise de conscience après de longues années au sein de la grande distribution. Ayant vécu de près les ravages des importations et de la production de masse sur les conditions sociales et la pollution, il se consacre dorénavant au Made in France avec sa boutique MIF et sa propre production française.